Aller au contenu principal

LES RECOMMANDATIONS DE MONIQUE GOSSELIN

 L’actrice Monique Gosselin nous partage ses #filmsdici coups de coeur. Des courts et des longs métrages qui nous en mettent plein la vue!

LES RECOMMANDATIONS

DE MONIQUE GOSSELIN

Biographie 

 

Actrice versatile et expérimentée, Monique Gosselin multiplie les rôles au théâtre, au cinéma aussi bien qu’à la télé depuis plus de 30 ans.   Au grand écran, on peut voir l’éventail de personnages qui lui sont confiés à travers les films Roche-papier-ciseaux de Yan Lanouette Turgeon, 101⁄2 de Podz, La donation de Bernard Émond. Elle tient le rôle-titre dans le film de Simon Lavoie, Nulle Trace, récipiendaire du Grand prix du Jury du Slamdance Festival.

À la télévision, on peut apprécier son talent dans les séries Lâcher Prise, Patrick Sénécal présente, Alertes, Faits Divers, Trop, Ruptures, Fatale station. Au théâtre, elle travaille sous la direction de Benoit Vermeulen, Claude Poissant, René-Richard Cyr, Alain Zouvi, Brigitte Haentjens, Jean-Pierre Ronfard, Robert Gravel. Cofondatrice et codirectrice artistique du Théâtre Le Clou, elle y œuvre depuis plus de 30 ans. 

Monique œuvre aussi comme enseignante et est membre du conseil d'administration de la Maison Théâtre et du comité artistique du Cube, centre international de recherche et de création en théâtre enfance-jeunesse, cofondé en 2012.


Crédit photo : Julie Beauchemin

SOUTERAIN de Sophie Dupuis.
Parce que Dupuis nous transporte, encore! Cette fois, au centre de la terre, dans un univers d’hommes à la fois singulier et étouffant, de vérité, au cœur même de leur mâle âme. Leur âme tourmentée aux profondeurs de laquelle, chacun son drame, y enfouit son mal être dans le silence des échos souterrains. Un silence d’autant plus percutant lorsqu’il accompagne avec puissance certaines des scènes. Un accès privilégié au travail de mineurs avec des plans aux éclairages inusités. Un hyperréalisme que Dupuis n’hésite pas à utiliser dans des dialogues aux propos vernaculaires ! Le tout mené pas de solides comédiens dont Pellerin, immense de talent ... bien dosé! Et un Joachin Robillard à découvrir. Longue vie à Dupuis. 

COMME UNE VAGUE de Marie-Julie Dallaire
À la fois documentaire et film d’art, un voyage inattendu aux profondeurs de la musique dans toutes ses dimensions. Tourné en noir et blanc, pleins feux sur la musique qu’elle qu’en soit la forme, c’est un film d’une rare beauté, à la fois pénétrante et assurément captivante. Un film qui s’impose.

FAUVE de Jérémy Comte
Percutant!! Des images majestueuses de désert minier et un récit poignant où le ludisme brut de ces deux enfants qui s’aventurent au gré de leur route bascule dans une inquiétante témérité. Des interprètes attachants et une scène, LA scène, vibrante d’impuissance. À couper le souffle, vraiment. 

JE M’APPELLE HUMAIN de Kim O’Bomsawin
Parce qu’elle s’appelle Joséphine Bacon et qu’elle émane de poésie. Gardienne de l’histoire des siens, l’innu qu’elle est nous raconte, se raconte. Une présentation en toute simplicité, mettant en valeur les somptueux territoires qui ont inspiré ses mots, trop longtemps en dormance, avec aller-retours au coeur de la grande métropole, muse de sa poésie urbaine. Kim O’Bomsawin honore ici, bellement, cette grande dame de résilience inspirante et de splendeur lumineuse. 

NO CRYING AT THE DINNER TABLE de Carol Nguyen
Un film au travers duquel les confidences des membres d’une famille révèlent une culture où l’expression des sentiments semble annihilée au profit de la discrétion. Proposition très singulière de cette cinéaste d’origine vietnamienne à qui, toute jeune, on répétait : No crying at the dinner table. Carol Nguyen réussit à faire parler père, mère et sœur, sur un sentiment qui les habite depuis longtemps déjà, et les fait assister, au même moment qu’à nous, à ce dévoilement, presque gênant, mais qui, au final, s’avérera un exutoire salvateur pour chacun ... et pour nous.
 
ACADIANA de Guillaume Fournier, Samuel Matteau et Yannick Nolin
Pittoresque!! Trois jours de Festival de l’écrevisse au cœur d’une Louisiane qui célèbre ses origines acadiennes, à la manière de l’Amérique. L’Amérique dans toute sa splendeur, tant sa vacuité que ses extravagances. Une réelle poésie du trop comme du vide. Un documentaire singulier, sans parole et construit comme an american plot avec montée dramatique se concluant par des images puissantes, voire menaçantes, de chaudrées d’écrevisses bouillonnantes et de manèges qui tournent et tournent sur eux-mêmes, comme un éternel recommencement, sans issue. À voir. 

 

Souterrain
Bande annonce

À Val-d'Or, un mineur tente de racheter ses erreurs du passé en participant au sauvetage de cinq collègues, coincés dans un puits de forage à la suite d'une explosion.

SOUTERRAIN Sophie Dupuis, 2020, Drame

À Val-d'Or, un mineur tente de racheter ses erreurs du passé en participant au sauvetage de cinq collègues, coincés dans un puits de forage à la suite d'une explosion.

Big Giant Wave
Bande annonce

Exploration du caractère universel de la musique et de son importance fondamentale dans l'expérience humaine.

BIG GIANT WAVE Marie-Julie Dallaire, 2021, Documentaire

Exploration du caractère universel de la musique et de son importance fondamentale dans l'expérience humaine.

Je m'appelle humain
Bande annonce

La poétesse innue Joséphine Bacon entraîne la réalisatrice sur les lieux qui ont marqué son passé.

JE M'APPELLE HUMAIN Kim O’Bomsawin, 2020, Documentaire

La poétesse innue Joséphine Bacon entraîne la réalisatrice sur les lieux qui ont marqué son passé.

© 2020 · RDIFQ | Regroupement des Distributeurs Indépendants de Films du Québec